Thalie à Paris

jeudi 27 juillet 2017

Prendre le temps hors du temps.

Passer un moment à Bagnoles de l'Orne est comme une parenthèse enchantée. L'histoire de la ville est passionnante. Si vous êtes férus d'architecture, le quartier Belle Epoque saura vous réjouir, si vous aimez les balades, la forêt alentour sera parfaite. Je vous conseille vivement de suivre l'une des visites de l'office du tourisme. Vous serez surement surpris d'apprendre que la ville est en fait très récente, née de la fusion de 2 villes.

IMG_5307

Mais la notoriété de Bagnoles de l'Orne vient, en premier lieu, de son établissement thermal. D'après la légende, au Moyen Age, SireHugues, un seigneur de grand renom, eut tout donné pour retrouver sa vigueur d’autrefois, ainsi que celle de son fidèle destrier « Rapide ». Il décida d’abandonner son cheval dans la forêt, afin qu’il puisse y mourir en paix.
Quel ne fut pas son étonnement, lorsqu’un mois plus tard, il le retrouva fringant comme au premier jour. Il suivit alors l’animal jusqu’à une source d’eau tiède et sulfureuse. Le seigneur s’y baigna à son tour et revint au manoir chargé de provision de vie et de santé pour de longues années...

L'établissement comporte 2 parties. Une thermale, à vertues thérapeutiques, et une "spa thermal". 
Cette partie, très récente, est dédiée au bien être. L'aménagement intérieur évoque la forêt pour les zones "sèches" (zone de repas, tisanerie, massages...), les zones humides (tous les bains, l'aquagym, les douches...) reprenant le thème du thermalisme. Elles sont d'ailleurs ouvertes aux curistes le matin, et réservées à la zone spa l'après-midi. 
J'ai passé l'après midi dans une bulle de douceur, complètement coupée de l'extérieur, et sans réelle envie de savoir ce qu'il s'y passait. Toutes les personnes rencontrées étaient douces et compétentes, tous les soins que j'ai pu tester étaient parfaits. J'étais non seulement détendue, mais en plus j'avais la peau vraiment douce. Et les effets ont duré plusieurs jours. 

IMG_5278

IMG_5282

IMG_5283

IMG_5284

IMG_5291

Le Spa fait partie du complexe B'O Resort, comprenant également une résidence hôtelière, B'O Cottage. Composée de petits appartements, comprenant tous un espace cuisine, la résidence est le lieu idéal pour séjourner en famille. La décoration est simple mais l'espace est confortable, l'établissement est entouré d'un vaste parc où les enfants peuvent jouer. Et l'espace aqua ludique est fabuleux. 
Composé d'une grande piscine avec un espace de nage et des espaces de détente avec des jets ou un parcours de nage, d'un hammam et d'une piscine pour les enfants. 
2 profondeurs pour les plus petits, 20 et 40 cm, de quoi jouer dans l'eau en sécurité (mais toujours sous la surveillance d'un adulte)

IMG_5301

IMG_5302

IMG_5303

Et pour que les parents puissent profiter du spa en toute sérénité, la résidence B'O Cottage propose un encadrement des enfants à partir de 3 ans pendant les WE et les vacances scolaires. Profitez des soins, relaxez vous sans penser à rien, les enfants s'amusent de leur côté. 

Si vous le souhaitez, il est possible de prendre les repas au restaurant de la résidence, et Bagnoles de l'Orne regorde de petits restos. Avec une mention spéciale pour la crêpe aux pommes et au caramel du Lido.

Je n'ai maintenant qu'une envie, y retourner en famille !

Bagnoles de l'Orne se situe dans l'Orne à environ 2h30 de Paris (oui, je sais, tout le monde ne vient pas de Paris, mais c'est ma référence).


mardi 18 juillet 2017

Faire du sport autrement

A plus de 40 ans (je pense que je m'y serai faite à la veille des 50), j'ai enfin compris que je n'aimais pas vraiment faire du sport. Bon, je m'en doutais un peu. Et si c'était le cas, ça se verrait.
Ce n'est pas faute d'avoir essayer. La natation, le running, j'ai même eu des rollers blade. 

Et puis, il y a quelques semaines, j'ai croisé la route de My Big Bang. Un peu mon Big Bang à moi. Une autre façon de faire du sport, plus efficace que ce que je pouvais faire (ou ne pas faire) toute seule. L'enseigne utilise les machines Miha Bodytec couplées à des exercices EMS intégrale.
C'est ludique, rapide, efficace et technologique. 
20 minutes de sport avec My Big Bang correspondent à 4h de sport "normal".
Le secret est dans l'electrostimulation couplée à des exercices de gainage. 

Un autre gros avantage, c'est que cela se fait avec une tenue spéciale. Pas besoin de se déplacer avec tout son attirail. Un peu l'esprit "venez comme vous êtes". 
Sur la tenue, le coach installe des sortes de prises qui vous relient à la machine pendant toute la durée de l'exercice. 

IMG_4327

Une fois arnachée, reliée à la machine, les exercices commencent. La séance est encadrée par un coach et répond aux objectifs définis ensemble. 

IMG_5250

Lors de la première séance, l'ensemble des paramètres est déterminé. En gros, zone par zone on détermine l'intensité de la contraction électrique. Ceci sera ensuite modulé au cours de la séance. 

La grosse différence avec une électrostimulation classique c'est que la contraction est globable à tout le corps. Associée aux exercices, l'efficacité est décuplée. 
Honnêtement, c'est surprenant au début mais j'ai beaucoup aimé. 

Et pour que tout soit encore plus simple et confortable, il est possible de prendre sa douche sur place. Serviette et produits sont fournis.

Et les résultats me direz vous ? 
A raison d'une séance par semaine (pas trop contraignant donc), au bout de 3 séances, j'ai vraiment vu une différence sur mes cuisses principalement. Et ma résistance à l'effort a grandement augmenté. Et l'exercice étant "amusant" je ne me fais pas violence pour y aller.

Vous pouvez trouver My Big Bang dans 2 studios à Paris. 
rue des Jeuneurs dans le 2ème et rue des favorites dans le 15ème. 
Plusieurs formules sont possibles, adaptées à tous

Mon #mardiBeauté

Posté par ThalieaParis à 09:13 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 9 juillet 2017

Tout changer dans la cuisine.

Lorsque nous avons trouvé notre nouvel appartement (enfin, on a déménagé il y a plus d’un an) il nous a semblé habitable en l’état. Ce qui était globalement le cas. 

Nous savions que nous referions la cuisine, parce que trop blanche, parce que nous n’aimions pas le sol, parce que le plan de travail ne nous convenait pas… On s’est dit qu’on allait vivre dedans avant de faire des travaux.
Bien nous en a pris. Nous avons ainsi pu faire la liste de tous les petits agacements du quotidien, tous les petits détails qui font qu’une cuisine n’est ni pratique ni fonctionnelle. A commencer par le frigo qui était collé au mur. Sur le papier, ce n’est pas très gênant. Sauf quand il faut ouvrir la porte et les tiroirs intérieurs. Bah oui, la porte a une épaisseur, comme le frigo est trop près du mur ça coince au niveau de l’épaisseur.

Cette liste en main, nous avons décidé de la faire refaire. Nous n’avions ni le temps ni l’énergie de le faire nous même. Et puis, avec ses dimensions bizarres, notre cuisine se prêtait mal au prêt-à-porter. Donc exit le géant suédois (en plus, nous n’avions rien trouvé qui nous plaisait, l’accueil y avait été déplorable, bref, mauvaise expérience).

IMG_5089


J’ai lancé un appel sur mon FB (j’aime bien lancer des appels sur FB, ça permet d’avoir des retours d’expérience). J’ai eu beaucoup de retours, et j’ai sélectionné en fonction des styles proposés. Nous voulions du classique-contemporain (enfin, on se comprend, et c’est déjà pas mal). Je n’ai pas vraiment fait de tri en fonction du budget.
J’ai pris rendez-vous dans plusieurs enseignes, j’y suis allée seule, nous y sommes retournés à 2. Avec un plan à nos côtés et la liste de mes désidératas.

J’ai vu 4 enseignes. Une a été éliminée rapidement parce que nous ne voulions pas de meubles en kit, mais des meubles assemblés en usine.
Sur les conseils de plusieurs contacts je suis allée chez SoCoo’c. Sans idée préconçue, je ne connaissais pas la marque. J’ai été reçue dans un magasin accueillant et vivant. A chaque fois que nous y sommes allés l’une des cuisines d’exposition était en fonctionnement, pour un gâteau, des crêpes, une salade de fruits…
J’ai aimé créer ma cuisine avec le conseiller. En effet, dans la plupart des autres enseignes, vous expliquez ce que vous voulez, et vous revenez 1 semaine après pour que l’on vous propose un ou deux plans. Là, non. Sur un écran partagé, on construit la cuisine ensemble. Nos envies, nos idées et le professionnalisme du « Kitchener ». Ceci permet de faire des tests les plus biscornus si on le souhaite. Voire même essayer des façades différentes. Pourquoi pas du rose en bas et du blanc en haut ? La nôtre sera blanche et noire, c’est ce que nous avons choisi.

IMG_0373-1


Notre électroménager n’a qu’un an, nous l’avons acheté en déménageant, à aucun moment le conseiller ne m’a suggéré d’en changer. Nous étions dans un mode d’échange sans que j’ai l’impression d’être contrainte à quoi que ce soit.

Au final, je pense avoir réussi à faire une cuisine fonctionnelle, parfaitement dans notre budget, avec plein de petits détails qui la rendront unique. Et puis les meubles sont fabriqués en Haute-Savoie. Le berceau du savoir faire français dans ce type de mobilier.

 

Les travaux sont en cours, on a tous hâte que cela se termine. Promis, je vous montrerai le « après ».

 

 

IMG_5087
Celle là, c’est pour que vous me plaigniez.

En savoir plus sur SoCoo’c : socooc.com.

 

Posté par ThalieaParis à 10:25 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 27 juin 2017

Ces expériences extraordinaires - Notre séjour à Planète Sauvage.

Il y a ces moments que j'ai très envie de vous raconter parce qu'ils étaient extraordinaires, parce que je me dis que me lire vous donnera peut-être envie de les vivre. Il y a ses moments que j'ai envie de consigner ici pour ne pas les oublier, pour pouvoir les relire. Il y a ses mêmes moments que je mets un peu de temps à partager, pour garder un peu de la magie juste pour nous. 

Il y a tout juste 2 semaines nous avons passé 2 jours à Planète Sauvage avec les enfants. Ces 2 jours étaient de ces moments là. 

Planète Sauvage est un parc animalier proche de Nantes. On est loin du zoo, les animaux sont regroupés par zone. La plaine africaine, la plaine mongole... En évitant quand même de réunir prédateurs et proies. 
Nous avons eu la chance de participer au raid 4x4 à l'heure où les animaux rentrent. Suivant les espèces, certaines passent la nuit à l'intérieur. Pour qu'elles soient au chaud, pour qu'elles soient à l'abri des prédateurs, voire des braconniers. Nous avons donc suivi les soigneurs qui s'occupent des bêtes avec une bienveillance impressionnante. 

Nous avons approché les girafes, les antilopes, les tigres, les loups, les kangourous, et tous les autres. Nous avons pris conscience du fait que sous son air inoffensif l'hippopotame est l'un des animaux les plus dangereux. 
Plusieurs kangourous avaient mis bas, nous avons pu observer les petits dans les poches, ou les plus grands tétant. 
La portée de louveteaux ressemblait à des peluches. Bon, les mamans, un peu moins. 
La reproduction est naturelle, et donc un indicateur du bien-être des animaux. 

Après ce safari, nous avons rejoint le bivouac "Mongole" où nous avons passé la nuit. Emerveillement total devant l'installation. Des yourtes confortables, des sanitaires soignés -communs- un espace très vaste, et la proximité des animaux. Tanguy, le soigneur présent, nous a parlé des chameaux et des animaux de la steppe. 
Nous avons dégusté un dîner "mongole-francisé" sous la yourte commune. Et vu l'orage que nous avons essuyé, je vous garantis l'étanchéité du campement. 
Après le dîner, nous nous sommes retrouvés autour du feu pour partager notre expérience du jour et discuter avec Tanguy de tous les aspects du parc. 
Il ne m'a pas été nécessaire de chanter des berceuses, les enfants se sont endormis heureux. Nous avons tellement bien dormi, malgré la présence parfois sonore des animaux (certains ont même entendu les loups, moi, j'ai dormi), qu'il a fallu que je réveille les enfants. 
Magie du matin, les animaux sont nourris à proximité du bivouac, ce qui permet de les observer dès le réveil. 

Le bivouac est clos, peu d'animaux peuvent y entrer. Ce qui donne l'impression que nous sommes enfermés et que les animaux sont en liberté. Juste retour des choses. 

Le parc dispose également d'une partie piétonne. Le village de Kirikou où l'on retrouve l'enfant si familier des nôtres. Fascination totale pour les surikates et les tortues. Vient ensuite un enclos réservé aux lémuriens. Pas farouches, ils s'approchent tout près des visiteurs. Il ne faut pas les toucher pour respecter leur état au plus proche possible de la nature.
La balade se poursuit le long de la savane africaine, à la rencontre des animaux vus la veille. Et de plein d'autres. 

Les enfants ont également beaucoup aimé le delphinarium. J'ai apprécié l'aspect didactique du show, les animaux font certes le spectacle, mais sans donner l'impression d'être au cirque. Le responsable est un vrai passionné des dauphins, qui prend soin de ses cétacés. 

Vous êtes prêts pour la déferlante de photos de ces 2 jours magiques ? 

IMG_4728 IMG_4727 IMG_4735 IMG_4731 IMG_4725 IMG_4729

IMG_4701 IMG_4718IMG_4702 IMG_4737 IMG_4738 IMG_4740 IMG_4739 IMG_4741 IMG_4744 IMG_4743 

IMG_4581 IMG_4583IMG_4589 IMG_4580

 

Je sais, mes photos sont en vrac, mais je n'ai réussi à faire un tri. En fait, j'avais envie de mettre les 500 que nous avons prises. Mais ça aurait fait beaucoup.
Nous avons tous adoré. La nuit dans le bivouac mongole était magique. Les enfants rêvent d'y retourner avec PapaChéri, pourquoi pas dans le bivouac "Tanzanie". 

Si vous hésitez, n'hésitez plus et allez-y. Même une journée, c'est magique. Pensez juste à bien fermer les fenêtres en présence des animaux les plus dangereux, mais pas de panique, vous serez prévenus.
Pour la partie piètonne, préférez une poussette tout terrain à votre citadine. Nous étions partis avec la Peach 3 de iCandy, parfaite. Aussi bien pour profiter du parc en cas de coup de fatigue que pour manger une glace, foi de Pia !

Planète-Sauvage, à Port Saint Père, 25km de Nantes. 
Prix à partir de 21€ la journée. 

 

 

jeudi 1 juin 2017

Et de temps en temps, je couds ! #jeudiCreation

En ce moment, je couds même beaucoup. Je retrouve progressivement le chemin de mes tiroirs à tissus et de mes machines.

J'ai reçu il y a peu de temps le livre "La couture au féminin" de Aoi Koda aux Editions de Saxe
J'aime la simplicité des modèles japonais, la limpidité des explications. Et ce que j'aime encore plus dans ce volume ce sont les multiples variations proposées pour chaque modèle.

IMG_4486

J'ai choisi de coudre le modèle présenté en couverture. Une blouse toute simple, avec des détails qui font la différence. 
J'avais un coupon de voile de coton à pois qui dormait dans un tiroir (rassurez vous, il ne dort pas seul), il m'a semblé parfait pour cet usage. 

IMG_4483

IMG_4484

IMG_4485

Une blouse toute simple, facile à porter, parfaite pour l'été.

Le livre se découpe en leçon de couture, autour de pièces indispensables dans une garde rode. Blouse, jupe et pantalon, top avec col. 

IMG_4487

J'ai vraiment beaucoup aimé l'esprit du livre, que je vous conseille, que vous soyez couturière aguerrie ou débutante. 

Et vous ? Un #jeudiCreation ?
Chez Sandra
Chez Céline

 

Posté par ThalieaParis à 17:38 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 23 mai 2017

Des pieds tout doux pour l'été - avec plein de photos dégueux dedans -

J'ai reçu il y a quelques temps le "Pedi-peeling" de Mercurochrome
J'ai les pieds secs, plein de peau bien moche, qui pèlent (C'est normal que les pieds de Maman fassent ça, ils sont vieux. -Pas moi donc, uniquement mes pieds- ), bref, pas franchement l'extase mais parfaits pour tester ce genre de produits. 

DE140740-1238-416B-AD11-711C76BF82D4

IMG_4244



Le masque pose 1h à 1h30, j'ai donc choisi un soir devant un bon film. Parce que pendant les mauvais je me lève 50 fois pour aller faire mille choses. Et j'ai enfilé les chaussettes-masques sous le regard goguenard de monAmoureux. 
C'est juste un peu bizarre, ça ne fait pas mal, ça ne pique pas, ce n'est ni chaud ni froid, tout au plus un peu visqueux au début. 

A la fin du film, on rince sous la douche, et voilà. 

Quelques jours après, on observe que la peau des pieds se soulève par endroit. C'est moche, mais on ne sent absolument rien. Avec le frottement la peau se détache. 
Je n'ai pas pu m'empêcher de tirer dessus. C'était le moment hyper Yummy !

J'ai oublié de faire des photos avant. Mais j'avais les talons plein de peaux mortes, la peau de la plante du pied très épaisse. 
Voici donc les photos après 5 jours et après 8 jours. 

IMG_4293

IMG_4295

IMG_4337

Il ne faut pas hydrater les pieds tant que la peau n'est pas tombée, mais après, et entre 2 soins, on s'en donne à coeur joie, la gamme est vaste.

Masque Exfoliant Pedi-Peeling de Mercurochrome (hyper efficace donc) environ 18€ en GMS

 

mon #mardiBeaute

Posté par ThalieaParis à 11:09 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 16 mai 2017

Comment trouver un "co-"

Il y a des alchimies qui ne s'expliquent pas. 
Comme quand on recontre son co-njoint, qu'on choisit sur co-loc. Ou son co-thurne quand on part en classe verte. 
Son co-équipier sur un bateau, son co-TD quand on est grand. (Ca marche moins bien pour les co-llègues, j'en conviens). 

On a un certain nombre de critères conscients ou inconscients. Des trucs qui font que ça a plus de chance de fonctionner. On aime aller voir les mêmes expos, on écoute le même genre de musique, on appréhende les problèmes de façon similaire ou complétementaire, il y a comme une co-nnexion. 

C'est pareil quand on cherche un mode de garde, il faut que le courant passe avec l'autre famille pour les gardes partagées, avec la direction pour la crèche (je peux aussi vous parler de la crèche avec laquelle le courant ne passe pas du tout. Ni pour les parents, ni pour les enfants. Aucun co dans ce cas là, sauf celui des cau-chemars), avec la nounou pour les assistantes maternelles. 
Pour la garde partagée en particulier, il faut rencontrer sa co-nounou. La famille qu’on verra tous les jours, chez qui notre enfant ira la moitié du temps, et dont l’enfant viendra chez nous l’autre moitié. Il faut donc que ce co- existe, qu’on soit à peu près sur la même longueur d’onde, qu’on soit des familles similaires.

C'est sur ce constat que les fondatrices que Krys, Alexandra et Joanna ont créé CoFamille. Un site gratuit de partage de services. Les familles se rencontrent par affinités. Parce que partager une nounou pour la garde des enfants s'inscrit sur le long terme. On en prend pour 2 à 3 ans quand même, autant le faire avec des personnes avec lesquelles on est susceptible de s'entendre. Pareil pour les gardes du mercredi après midi, ou le cours de violon ou de trompette. D'ailleurs, il faut que je trouve un prof d'art et une famille pour les cours d'art de ma grande à la rentrée. Quitte à recevoir un enfant toutes les semaines, ou à laisser ma fille aller chez lui, autant que je m'entende avec ses parents, et qu'ils n'habitent pas trop loin. 

On choisit le "type" de famille qui nous correspond le mieux, et puis on discute, on se rencontre et on s'associe. Et comme l'union fait la force, à plusieurs on obtient plus facilement des réductions. Bref, être co- ce n’est que du bonheur !

 

Capture d’écran 2017-05-16 à 09

Capture d’écran 2017-05-16 à 09

 

Posté par ThalieaParis à 09:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,