Partir, changer, déménager. Se dire que l'appartement trouvé est forcément mieux que celui dans lequel on vit, que ce nouveau quartier on apprendra à le connaitre. Se dire que d'autres vivront ici, d'autres imprimeront leur marque comme nous avons pu le faire.
Se souvenir des bons moments passés ici, des moins bons aussi. Il y a eu des rires et des larmes, il y en aura là-bas aussi.
Mettre toute sa vie dans des cartons, ne pas se poser de questions, tout empaqueter parce que demain il faut partir, parce que dans une semaine l'appartement dans lequel on vient de passer plus de 4 ans sera vendu. Referont-ils les peintures ? changeront-ils l'affectation des pièces ?
Aider le déménageur qui fait les cartons, sortir du fond de la bibliothèque les livres qu'on a aimé, se dire que Japrisot mériterait bien une pléiade, que Benaquista, c'est bien aussi. Se demander ce que font certains livres là, se dire que vraiment les hommes et les femmes ne sont pas cablés de la même façon. Il a acheté un livre intitulé "les plus belles formules mathématiques" ! Vous y croyez, vous ?
Dans une semaine cet appartement ne sera plus le nôtre, nous nous approprierons le suivant. Celui que nous avons rêvé.
Dans une semaine cet appartement qui a vu naitre le Prince (enfin, presque) ne sera plus le nôtre, espérant que le suivant verra venir frère ou soeur.
Demain nous vivrons à 1 kilomètre d'ici, tu parles d'un changement !