Depuis que j'ai repris le travail en octobre, mon jour de 4/5ème est passé du lundi (que j'avais donc pour moi) au mercredi. 
Ca me fait doucement sourire quand je pars le mardi soir et qu'on me dit que j'ai de la chance, que le mercredi je vais pouvoir me reposer.

Le mercredi c'est la course. Aller déposer Bertille à la crèche, cours de musique de Côme (pendant lequel je vais boire un thé et papoter au Petit Bazar), aller rechercher Côme faire des tonnes de trucs pour lui faire plaisir, ou aller chez le médecin -très rare en hiver...- zoner à la maison, aller rechercher Bertille. Bref, je cours.
Et parfois, il y a des parenthèses enchantées. Des moments un peu fous, décidés sur un coup de tête.
Aujourd'hui était un de ces mercredis. Aller voir Milouze à Valenciennes.

Alors on a couru un peu pour attrapper notre train à l'aller. Et puis, on a joué, lu des histoires, fait des coloriages. Géré le trac de se voir pour la première fois aussi.

Les découvrir comme on les imaginait ces "copains qu'on ne connait pas". Passer quelques heures avec eux, les savourer. Et puis rentrer et tout se raconter. Espérer les revoir dans pas trop longtemps un peu plus longuement.

2_f_vrier_2011___11__1

Vous diriez vous que quelques heures avant ces 4 là ne se connaissaient pas ?

Merci, merci, c'était vraiment vraiment un mercredi enchanteur