Je vous avais laissés dans une terrible angoisse concernant mon pain.
J'ai finalement racheté une cocotte, et un mixeur plongeur. Quant à mon mari, il était consterné.

Ma nouvelle cocotte est couleur "cassis" et j'avoue que je suis fan.
Depuis, nous pouvons manger du pain même les jours où la boulangerie est fermée. Pas de risque que ma boulangère ferme, Côme insiste pour aller lui dire bonjour à chaque fois que nous passons devant. Flavie, pas d'inquiètude, tu peux toujours compter sur nous ! -d'ailleurs, où es-tu ces derniers jours, nous sommes très inquiets...-

J'ai donc refait du pain, toujours avec la recette de Peggy.
Je mets un peu plus de sel qu'elle, question de goût.
Je sais, ce n'est pas très académique d'ajouter du sucre pour accélerer la fermentation, mais je le réussis comme ça, alors je conserve cette recette. 

Sans titre-1

Une croûte craquante, une mie alvéolée, des graines de lin cette fois-ci. LE pain que nous aimons.