La petite souris est très présente chez nous. Le Prince a commencé à perdre en décembre dernier. Quand la première dent a décidé de bouger, nous avons guetté la chute, le jour où il reviendrait avec un trou en guise de quenotte. Ni son père ni moi ne sommes capables de tirer sur une dent, peur de lui faire mal, peur de mal faire et puis, ça saigne non ? C'est donc son instit qui nous a sortis d'affaire. 
Le soir venu, la dent a été rangée dans la boite à dents offerte par Papou et Mamou. Et la petite souris est passée. 
Depuis, elle passe régulièrement, à chaque "trou" en fait. 

Si mon Prince n'a, je crois, jamais cru au Père Noël, la petite souris, il y croit dur comme fer. 
Quand il avait 3 ans, il nous expliquait que cette histoire de Père Noël c'était quand même bizarre. Un bonhomme qui fait le tour du monde pour donner des cadeaux aux enfants dans la nuit, alors qu'à cette période là les rayons des magasins regorgent de jouets, ça manque un peu de logique. Nous n'avons insisté ni dans un sens ni dans l'autre. Lui demandant ce que lui en pensait. La réponse était toujours la même, le barbu n'existait probablement pas, mais il préférait essayer d'y croire. Nous l'avons donc laisser faire.
Et puis, l'année dernière, aux alentours de la Toussaint, il a accueilli son copain le Moustizèbre par un tonitruant "Bah tu sais, le Père Noël, il n'existe pas". Dans la foulée, j'ai eu un SMS de la maman du Moustizèbre. Ca tombe bien, c'est ma copine. D'autres l'auraient certainement moins bien pris. Nous avons donc eu une explication quant à ce qu'on savait et qu'on pouvait dire et ce qu'on savait et qu'il valait mieux garder pour soi. 
Depuis, il prend un air de conspirateur dès qu'on aborde de près ou de loin la question de Noël et de ses cadeaux.

En revanche, qu'une souris pas bien grande se glisse sous son oreiller, en sorte la boite, l'ouvre apporte la dent sur ma table de nuit, et mette à la place une pièce et un petit présent ne semble pas le déranger. Bien sûr, il pose des questions quant à la faisabilité, nous restons évasifs. Oui, quand nous étions petits nous y croyions aussi.

Et comme il trouve que ce n'est pas très juste qu'il ait un cadeau et pas sa soeur, il ajoute un petit courrier qu'il s'applique à écrire pour la souris pense à sa soeur. Je ne dis rien, nous faisions la même chose quand nous étions petites. 

IMG_20131010_221133

Ca sent le racket organisé cette histoire non ?

 

Et chez vous ? Père Noël ? Petite Souris ?