Je pense que vous l'avez compris, pour moi, être enceinte n'est pas un état de grâce et de félicité. Outre le fait que je mette 25 minutes pour faire un trajet qui m'en demande 5 en temps normal, ce qui me gêne le plus au quotidien c'est le RGO. Ce truc fort sympathique qui m'a obligée à dormir quasi assise lors de ma première grossesse jusqu'à ce qu'un médecin consente à me donner un traitement...

Alors, quand la chouette équipe de Parole de Mamans m'a proposé de participer à une table ronde sur ce thème, j'ai bien sûr accepté. Surtout qu'après avoir bossé le matin, le programme était de se détendre au Spa Guerlain du Trianon Palace

J'ai compris le mécanisme qui me pourrit les nuits. En gros, mon utérus est remonté créant une hyper pression de l'estomac et appuie sur le muscle qui est supposé empêcher les remontées acides. Pas de bol non ? 
Pour y remédier, il faut manger le plus épais possible, éviter le gras, l'alcool (enceinte, effectivement, c'est mieux) et puis, repérer l'aliment déclencheur. Pour moi, ce sont les laitages. Youpi. La bonne nouvelle étant qu'une fois ma MicroPrincesse parmi nous, tout devrait rentrer dans l'ordre. 
Si ceci ne suffit pas, il existe des solutions médicales telles que les Inhibiteurs de la Pompe à Protons (IPP) -comme Astrid, j'ai l'impression d'être dans The Big Bang Theory quand je dis ça Coucou, Sheldon - Le plus connu étant le MopralPro. Le mécanisme est "simple", le médicament réduit l'acidité de 95%, les 5% restant étant indispensable à la digestion. 

On entend surtout parler du RGO chez les tout-petits. Il est alors physiologique. En effet, à la naissance, le muscle concerné n'est pas mature. Il ne le sera que vers 9-12 mois. Parfois, il devient pathologique. S'il est très important ou qu'il perdure par exemple. 
La bonne nouvelle étant qu'un enfant souffrant de RGO n'en aura pas forcément adulte. 

IMG_20140116_113930



A la suite de cette table ronde passionnante (ce que je ne pensais pas écrire un jour concernant le RGO pour être totalement honnête), nous avons pu profiter du spa. Un grand moment de stress vous pouvez l'imaginer. Surtout que mon programme précisait "soin du visage 60 min". Et s'il y a bien un soin que j'aime, c'est le soin du visage. 
Entrer dans la cabine est juste un moment de bonheur. 1h entre les mains d'une experte. Je pense que j'ai perdu 10 ans en 1h. Et puis après, j'ai été obligée de papoter avec les copines dans la piscine. Plaignez-moi...

20140116_131933

20140116_132637

Piscine-interieure

Merci Parole de Mamans et Thalasseo pour ce moment parfait.