Après 6 mois d'utilisation assez intensive du pantalon « Indestructible », produit emblématique de vertbaudet, on en est où ? Il est toujours entier. Ce qui est déjà un petit exploit. C'est LE pantalon que je n'hésite pas à lui mettre le mercredi quand elle va au centre de loisirs avec les copains. S'il y a bien un lieu où le pantalon a la vie dure, c'est là bas. Il résiste au parc, à la peinture (faut pas exagérer, il a le droit à son lot de tâches, mais elles ne rentrent pas dans le tissu alors que les velours d'hiver sont bons à faire des chiffons)

Certes ma Princesse est une Princesse et elle ne se jette pas à genoux dans la cour comme peut le faire son frère, elle ne joue pas aux billes non plus. Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais le fait de mettre un genou au sol pour jouer au bille a un effet dévastateur sur la jambe droite des pantalons. J'envisage de mener une étude physiologique sur le jeu de billes.

Donc, elle ne se jette pas à genoux, mais elle escalade. Les devants de ses chaussures en sont témoins. Râpés. En revanche, son pantalon, lui est entier. 

La seule marque d'usure est en bas de la jambe à l'arrière. Le pantalon était un chouilla grand, du coup, il a frotté par terre. Rien de bien catastrophique, mais il est quand même à noter qu'il s'est un peu usé.

IMG_4048

IMG_4050
Comme vous pouvez le constater, les chaussures ont pris plus cher que le pantalon

La bonne nouvelle étant que le modèle version printemps/été est présenté dans le nouveau catalogue vertbaudet (et il y en a 10 par jour à gagner). Je vais me pencher sur le sujet et leur en prendre un chacun. Parce que les détails pour le modèle « fille » sont toujours charmants et que je caresse le secret espoir que le modèle garçon vive un peu plus longtemps qu'une semaine... C'est pas que j'en ai marre de mettre des pièces aux genoux, mais un peu quand même...  

94369690_o