« Tu penses le  nourrir » ? « Tu le nourris » ? 2 questions qui m'ont exaspérée enceinte et lorsque j'avais mon nouveau-né. J'ai souvent envisagé de répondre « non, j'envisage de le laisser mourir de faim, mais on n'a pas le droit ».

Je sais bien que la réelle question portait sur un éventuel allaitement. J'ai fait le choix d'allaiter mes enfants. Certains diront « longtemps », mais d'autres ont allaité beaucoup plus longtemps que moi. 6 mois, 9 mois et 10 mois. Je suis au taquet pour allaiter le 4ème 12 mois (Chéri, si tu me lis...)

Ceci a été mon choix, notre choix. Mais pour les 3 j'avais prévu du lait en poudre pour le « cas où ». Pour le moment où j'aurais eu à confier mon bébé sans avoir eu le temps de tirer un biberon (et encore, j'ai tellement détester l'usage du tire lait, que lorsque je n'étais pas là du lait en poudre était plus que nécessaire). Admettez que le jour où vous cherchez du lait maternisé, c'est un peu la jungle sur les linéaires.

J'ai découvert récemment la gamme de lait de Danone, Aptamil, lait standard. Une gamme que j'aurais aimé connaître pour les 2 grands. Ma ToutePetite est intolérente aux PLV (pas publicité sur le lieu de vente, mais bien Protéines de Lait de Vache). Bienvenue dans ma galère.

La gamme Aptamil est à la pointe de la recherche et de l'innovation avec comme préoccupation principale de se rapprocher autant que possible du lait maternel et de nourrir les touts petits en assurant la sérénité de leurs parents. Parce qu'en vrai de vrai, l'alimentation de nos bébés nous occupent et nous préoccupent particulièrement non ? J'en veux pour preuve ce petit carnet que j'ai tenu les premières semaines, y notant ce qu'ils avaient mangé, en combien de temps, à quelle heure. Et l'état dans lequel j'étais lorsque la puéricultrice de l'hôpital m'a dit que ma ToutePetite ne grossissait pas et que c'était de ma faute. C'était il y a plus d'un an, je m'en souviens encore. Elle avait un frein de langue trop court et ne pouvait téter correctement. Bref. Je vais rester polie, je n'en penses pas moins.

J'ai eu la chance d'être très entourée, d'avoir une sage-femme en or qui a su me rassurer, d'avoir des copines qui avaient elles aussi eu des enfants, et de ne pas être primipare.

J'aurais aussi pu me tourner vers le Club Aptaclub. Un site proposant des conseils aux futurs et jeunes parents. De quoi se rassurer quand on ne sait plus trop quoi penser. Et un numéro gratuit pour avoir réponse à toutes nos questions.

IMG_20140728_183907

Je pense que ce sont de bonnes raisons d'envisager un 4ème. Chéri, tu en penses quoi ? (Cet homme parfait serait-il en train de devenir sourd ? ) 



Cet article a été écrit en collaboration avec la marque, cependant tous les mots présents dans l'article sont les miens.