Il n’y a pas si longtemps que cela, j’avais moins de 25 ans.

Il n’y a pas si longtemps que cela, et même encore aujourd’hui, j’avais envie de découvrir Bruxelles.

Si maintenant c’est plus la logistique qui me retient, il y a quelques années la question était un peu plus financière. Et puis, les heures de voiture me freinent un peu aussi.

Le train est quand même beaucoup plus simple, plus confortable, plus sûr et beaucoup, beaucoup plus écologique. A part à y aller à pied ou à vélo, ce qui met Bruxelles à plusieurs jours de Paris.

Le covoiturage a actuellement le vent en poupe, mais ça ne résout pas la question de la voiture. Et Thalys lance le service Tick’up. Le covoiturage en train, le covoiturage à 300km/h. Plus aucune excuse pour ne pas aller visiter Bruxelles. Ou Paris.

C’est très très simple. Il s’agit de départs de dernière minute, moins de 7 jours avant la date prévue.

Vous constituez un groupe de 4 personnes ou vous vous rajoutez sur un groupe déjà existant, et hop, vous payez le trajet entre Paris et Bruxelles (ou Bruxelles et Paris) 29€ seulement ! Quelque soit le jour, le mois, l’heure, le tarif est le même par personne. Et bien sûr, les billets sont échangeables ou remboursables si le groupe n’est pas constitué.

Pour constituer les groupes plus rapidement, il existe une page FaceBook d'utilisateurs fréquents. Vous vous inscrivez dès que vous décidez de partir à la découverte de la ville (Paris ou Bruxelles donc), comme ça, en peu de temps vous êtes 4 !

Une chouette façon de rencontrer de nouvelles personnes, dans un espace confortable avec un niveau sonore plus propice à la conversation. En voiture, il est tout de suite plus compliqué de partager un café, et en général, entre l’avant et l’arrière du véhicule, impossible d’échanger le moindre mot tant le bruit ambiant est gênant. Mais si vous êtes une bande de copains (une petite bande, parce que 4 finalement, c’est 2 couples) c’est aussi beaucoup plus sympa que tout le monde soit celui qui ne conduit pas.

Bref, tout bénéf ! Foncez vous inscrire sur le site de Thalys!

Vous êtes prêts ? C’est Sébastien Loeb qui nous emmène !

Et je ne peux pas envisager Bruxelles sans penser à la chanson de Bénabar. Alors, comme vous avez moins de 25 ans et que vous ne connaissez probablement pas, c’est cadeau !

Je n'avais pas de cadeau
Pour t'offrir à Noël,
J'en voulais un très beau,
J'ai pensé à Bruxelles.
Offrir une ville c'est vaniteux,
Je le reconnais mais j'm'en fous,
Parce que c'est quand même mieux
Que de rien offrir du tout.
Tu te serais contentée
D'un cadeau moins tape-à-l'oeil,
D'un livre ou d'un CD,
D'une paire de boucles d'oreilles.
Mais dans une bague ou un collier,
Je te mets au défi de faire entrer sans les casser
Saint-Josse et la gare du Midi.
Alors Bruxelles je te la donne,
Mais faut l'dire à personne,
Ça menacerait la couronne
Et j'ai donné ma parole d'homme,
Qui vaut ce qu'elle vaut.
Il a fallu que le Roi s'en mêle,
Il disait à court d'arguments,
C'est ma capitale, bordel !
Et ce n'est pas un présent !
J'ai dit mon King je vous arrête,
Bruxelles est un joyau,
Nous sommes en période de fête,
C'est idéal comme cadeau.
Il s'entêtait dans son refus,
Je l'ai d'ailleurs trouvé têtu,
Il disait c'est pas à toi
Et tu peux pas l'offrir comme ça.
Bruxelles est aux Bruxellois,
C'est entendu j'ai dit au roi,
Mais ils n'en sauront rien,
Ce sera notre secret
Mon Cher Souverain.
Alors Bruxelles je te la donne,
Mais faut l'dire à personne,
Ça menacerait la couronne
Et j'ai donné ma parole d'homme,
Qui vaut ce qu'elle vaut.
Moi qui suis roturier -
C'est mon seul titre de noblesse -
Je voudrais négocier,
Soyez cool Votre Altesse.
Le Roi qui est un gentleman
A étudié la question,
Comme c'est pour une dame,
J'vais t'faire une proposition.
Bien entendu, m'a-t-il dit,
Tout ça ne sort pas d'ici,
Mais en échange je veux Paris,
En dessous de quoi j'gagne pas ma vie.
Sans hésiter j'ai répondu,
C'est d'accord marché conclu,
Avec vous Messire faire des affaires
C'est un plaisir.
Alors Bruxelles je te la donne,
Mais faut l'dire à personne,
Ça menacerait la couronne
Et j'ai donné ma parole d'homme,
Qui vaut ce qu'elle vaut.



Cet article a été écrit en collaboration avec la marque, cependant tous les mots présents dans l'article sont les miens.