Demain, reprise de l'école. Je crois, en toute honnêté, que les enfants ont moins hâte que moi. 
Alors ils usent de toute leur imagination pour obtenir les fameuses "5 minutes de plus". 

- l'ongle qui accroche dans les draps. Facile, je servais la même à mes parents il y a 30 ans. 
- le doudou qui n'a pas du tout envie de dormir et qui du coup fait la java. Mais oui mais oui, prends moi pour un bac à douche. 
- "Et Papa, à ton avis, c'est comment sur Mars ?" Là, c'est monAmoureux qui s'y colle. 
- Non, mais tu es sûre que personne ne peut rentrer dans ma chambre. Bah, à part nous, non, je ne vois pas. 
- La bouillote à chauffer, même s'il fait 40 dehors. Mais siiiiii Maman, j'te jure que j'ai froid aux pieds. 
- Et le nième verre d'eau/de lait, et bien sûr le pipi qui suivra parce que trop d'eau/de lait. Et là, difficile de les empêcher de boire, même si j'insiste pendant le repas.
- Le calin qui manque, le bisou, la chanson... 
- "Et pourquoi avec Papa vous n'allez pas vous coucher, vous aussi ?" Juste parce qu'on aimerait avoir une soirée.

Alors on essaie d'anticiper. On fait le tour de l'appart et on vérifie que les portes et fenêtres sont bien fermées. 
On explique à doudou que pour lui aussi c'est l'heure d'aller au lit, pour tenir compagnie à l'enfant affabulateur.
On commence la discussion sur les vies extra-terrestres au moment de la soupe. 
Et on répète la routine "Pipi, les dents, au lit". 

On ne gagne pas à tous les coups, mais au moins, on a essayé. 

Et vous ? Vous avez le droit au fameux "Allez, s'te plait, encore 5 minutes" ? Ils inventent quoi comme excuse bidon ? Vous gérez comment ?