C’est la question que je me suis posée quand Pia a commencé à vomir alros qu’elle n’avait que 6 mois. J’étais épuisée, je voulais introduire les biberons de lait maternisé pour pouvoir un peu passer le relais.

Au moindre mouvement, elle vomissait. Au début, j’ai pensé à du reflux. Bon, bizarre que cela arrive si tard alors que tout allait bien jusque là, mais pourquoi pas. Et puis, c’est devenu systématique. Lors du rendez vous suivant chez la pédiatre, nous avons pu constater que la courbe de poids était cassée. Pas beaucoup, pas de façon alarmante, mais ma bichette avait perdu du poids.

Nous avons fait machine arrière sur le passage au bib, retour au 100% nichons. J’ai banni les laitages de mon alimentation, sa courbe de poids est rentrée dans la norme (et quand on la voit maintenant, ma boulette d’amour,

Et puis, j’ai quand même eu envie de commencer le sevrage. Parce que. Pour aucune autre raison que celle là, parce que.

La pédiatre m’a conseillé un lait HA (hypo-allergénique) et d’aviser en fonction de ses réactions. Par chance, elle l’a bien accepté et bien supporté.

Lorsqu’on envisage l’allergie alimentaire chez son bébé, on est d’abord désemparé. Qu’ai-je fait de travers ? Comment cela peut évoluer ? Et si cela ne changeait jamais, comment lui permettre de se nourrir normalement ? Alors les questions on les pose aux copines, au médecin, mais on peut aussi se tourner vers internet pour obtenir des éléments de réponse concernant les allergies.

Et en amont, on peut se préparer à cette éventualité. Parce qu’il existe un terrain, qu’on n’est pas tous égaux face à l’allergie. Il existe un test très simple à réaliser en ligne en répondant à quelques questions. Si je l’avais fait avant, j’aurais sû que le risque de Pia était « élevé ».

Aujourd’hui, elle a près de 2 ans, nous avons réintroduit le lait. Mais pas à 100%. Elle garde partiellement le lait HA. Suivant le moment, suivant sa fatigue, elle est plus ou moins sensible aux protéines de lait de vache. Alors je jongle entre le HA et le lait classique.

Et vous ? vous en êtes où face à l’allergie de votre tout petit ?

Aptaclub
Oui, elle était riquiqui, oui, je venais de m’ouvrir le front.



Cet article a été écrit en collaboration avec la marque, cependant tous les mots présents dans l'article sont les miens.