J'aurais aimé vous montrer des réalisations, de la couture, du crochet, de la cuisine, pourquoi pas un peu de tricot. Ou des bricolages avec les enfants. 

Mais les cartons ont gagné. Les piles de cartons. L'impression de vivre comme un rat de laboratoire, se déplacer entre les empilements qui gagnent le plafond, prendre tous les repas à l'extérieur. Nous avons commencé à trouver nos marques, nous voyons les fenêtres, il ne reste plus que "quelques" cartons. Mais il en reste et pour le moment, je gère le quotidien comme je peux. Un peu à bout de bras. Pas de création pour le moment, mais je vais y arriver, je vais retrouver le rythme, sortir la laine des cartons, souffler sur la poussière des machines et repartir !

En attendant, certaines créent beaucoup plus que moi !
Débo (la semaine dernière, et cette semaine)
Sandra

et vous ?