L'été à Paris cette année s'apparente à du grand n'importe quoi. 
On aimerait jardiner tous ensemble sur nos terrasses toutes nouvelles. On a essayer, les plants de tomates ont proliféré se transformant en arbre sans la moindre tomate, le basilic est mort noyé, et je crois que nous avons des fraises. Le seul témoin de l'existance des fraises et le rouge qui entoure les bouches des filles et leur air innocent quand je leur demande si elles ne les ont pas mangé. 

Alors, nous jardinons avec les Sylvanian.
Si vous me suivez sur FB, vous savez que je suis ambassadrice Sylvanian Families pour l'année 2016. Imaginez l'extase des filles lorsque je leur ai dit. 
L'occasion pour moi, et pour elles, de découvrir les nouveautés, les basics, et de vous les faire découvrir. 

Les filles ont donc reçu le potager des Sylvanian. Avec toujours le souci du détail. Les carottes s'arrachent comme les vraies, et les fraises poussent dans des jardinières, comme chez nous. 
Pia les a bien reconnues "Des raises, humm est bon les raises". 

IMG_9223

IMG_9222

IMG_9226

IMG_9225

IMG_9224

J'aime ces jeux d'imitation, ces moments où elles réinventent le quotidien ensemble. J'aime que tout soit conçu avec le souci du détail, que tout se mélange pour mieux s'accorder.

Et puis là, au moins, les légumes poussent !