Du verbe Pshitter : action de se vaporiser de l'eau sur le visage ou toute autre partie du corps.

C'est un conseil beauté de ma maman, et comme elle a une jolie peau, je l'écoute. Bon, je bois de l'eau aussi. Je ne me contente pas de me pshitter matin et soir. 

Alors, dans ma salle de bain, j'ai un flacon d'eau thermale d'Avène que je protège jalousement des assauts d'une minuscule de presque 3 ans. Je me pshitte le visage matin et soir après un coup de lait et de lotion.

Et de temps en temps, lorsqu'il fait très froid, que ma peau tire particulièrement, j'alterne avec un hydrolat Pranarom. Et particulièrement la version à la camomille pour peaux irritées. La gamme contient 5 hydrolats qui correspondent à des besoins différents. 
C'est toujours le même geste, on vaporise à une 20aine de cm de la zone à traiter. C'est vraiment extrêmement simple. 
Seul bémol, une forte odeur terreuse qui finit par s'atténuer. 
Je l'utilise quelques jours, un peu plus en ce moment parce qu'il fait très froid, et je repasse à mon eau classique. 
Les indications sont multiples, elle nourrit et protége la peau en cas de démangeaisons, rougeurs, petits coups de soleil, piqûres d’insectes et apaise après rasage et épilation.
Elle est parfaitement tolérée par toutes les peaux irritées, sèches et sensibilisées. Il suffit de vaporiser sur la zone concernée pour en apprécier les bienfaits. 
Et parce qu'il est pratique d'utiliser les mêmes produits pour toute la famille, elle peut être utilisée sur les fesses irritées. 

 

Capture d’écran 2017-01-17 à 22

 

Mon #mardiBeauté