Hier soir, nous sommes sortis comme des adultes, pas comme des parents. Avec des amis. 
Nous sommes allés au concert de Brigitte, les places étaint réservées depuis le mois d'octobre. 

Un concert en demi teinte, avec une balance franchement dégueulasse, un premier album qui porte le second.
A côté de moi, une fan au bord de l'hystérie, photographiant tout le concert, chantant, criant. Tellement loin de ce que je suis, moi qui n'ai pas du tout, et qui n'ai jamais eu, cet esprit de groupie. Je pense que la demoiselle avait la housse de couette à l'effigie des chanteuses, des posters sur les murs de sa chambre. 

IMG_1625

Et quelques comment magique comme ce rappel a capella. Et puis, je l'attendais, je l'espérais, "je veux un enfant". 

Cette chanson qui a une résonnance particulière pour moi, tellement elle me semble vraie, tellement j'aurais pu l'écrire il y a quelques années. 
Aujourd'hui j'ai 3 enfants, il y a 10 ans, en avoir un était ce que nous voulions le plus. Il y a 10 ans, cette chanson, c'était moi. 
Souvent je me dis que ces épreuves nous les avons surmontées ensemble, que nous ne les avons pas oubliées, qu'elles nous ont contruits tels que nous sommes aujourd'hui. Elles font partie de nous, de notre histoire, de celle de nos enfants, de notre famille. 

Et l'envie de dire à mes amies qui en sont là elles aussi, que malgré tous les moments difficiles qu'elles vont devoir traverser avec leurs conjoints, ça vaut le coup de tenir, de pleurer, d'en vouloir à la Terre entière. Même si effectivement ça ne change rien, ça fait parfois du bien. 

Cette chanson, c'est ma boule au ventre, ma fissure à moi.